Rechercher

L’intercutural Method - une approche somatique.

Mis à jour : mai 31

Les caractéristiques fondamentales des approches somatiques relèvent d’une éducation et d’un rapport conscient au corps.



Quand il n'est pas sollicité dans toutes ses potentialités, le corps perd ses facultés - il désapprend littéralement, compense et se dérègle. Or il est important pour nous tous et surtout pour les artistes vivants, d’avoir un corps pouvant être utilisé et vécu dans toutes ses aptitudes. Heureusement, le corps peut toujours recommencé à apprendre, car ses tissus (muscles, tendons, ligaments, nerfs) demeurent malléables à tout âge, ou presque.

Et il est donc toujours possible de l’éduquer ou de le « rééduquer » et d’en développer les rapports conscients et sensibles au monde.


Il est important que l’artiste ait une pleine conscience et maîtrise de son outil principal : le corps. Aussi, comme dans les pratiques somatiques, il s’agira de développer une participation à la fois « écoutante » et active du pratiquant.


Dans les pratiques faisant appel aux approches corporelles, le soma est ce qui est relatif au corps, mais perçu de l'intérieur, à la première personne ».


L’intercultural method développe un point de vue intime sur le vécu et l’expérience de la pratique. Il ne s’agira pas de « corriger » ou de « faire corriger » son corps, mais de dialoguer avec lui. D’être a son écoute et de le comprendre pour favoriser son évolution et un développement en harmonie.


il s’agira de développer une participation à la fois « écoutante » et active du pratiquant.

Les pratiques proposées contribueront à trouver une posture plus juste et favoriseront une meilleure exploitation du potentiel corporel : plus d'efficacité, d'expressivité et de plaisir dans le mouvement. Elles développeront également une plus grande attention aux signaux corporels et une meilleure perception du corps dans l'espace. Induisant un rapport plus juste à l’utilisation de ses forces ainsi que la gestion et le contrôle de ses émotions et énergies. Cela, dans un meilleur rapport aux énergies et forces qui nous entourent.


Il s’agira donc d’accroître un équilibre dans le développement corporel, favorisant et améliorant les performances physiques, intuitives et créatives.

D'être a l’écoute de son corps et de le comprendre pour favoriser son évolution et un développement en harmonie.

L’éducation somatique permet d’améliorer la posture et d’améliorer la fonction corporelle des musiciens, des chanteurs, des danseurs, des comédiens, des peintres, des sculpteurs, etc.


Peter Tournier est observateur du corps et de ses énergies en mouvement. Il a acquis des connaissances théoriques et pratiques, grâce à des formations réalisées en amont dans diverses approches artistiques, physiques et sportives, énergétiques et martiales. Il ne traite pas les troubles de façons direct, mais apprend au pratiquant à se réapproprier son corps. Et par la même, a avoir un meilleur rapport à soi, aux autres, au monde.


De façon générale, l’individu est traité de façon globale avec une prise en charge à la fois du corps et de l’esprit. Durant les séances, les individus vont devoir réaliser des exercices corporels, exécuter des mouvements en pleine conscience, des exercices physiques denses, de renforcements et de dynamique corporelle, d’assouplissements ... Les séances peuvent se dérouler en groupe ou en individuel.


se réapproprier son corps. Et par la même, a avoir un meilleur rapport à soi, aux autres, au monde.

Dans son essence, l’intercultural method se situe donc dans la droite lignée des pratiques somatiques. Rapprochant ainsi la formation artistique d’une recherche de l’harmonie intérieure par le corps, le mouvement, et l’expressivité.


©Peter Tournier.



99 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout